L’aventure commence dès lors qu'on accepte de sortir de sa zone de confort...

Le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

Le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande

jeudi 6 août 2015

Jours heureux à Mussoorie (Inde)

  • Mes impressions de voyage
  • Mes plus jolies photos
  • Mes petites vidéos
  • Mes impressions de voyage

    Welcome to Mussoorie !
    Après les nuages et la pluie de Darjeeling et avant d’aller prendre mon avion pour la Nouvelle-Zélande à New Delhi, j’ai passé une dernière semaine ensoleillée en Inde dans une charmante petite station de moyenne montagne (à 2000 mètres d’altitude) : Mussoorie.
    J’ai eu un vrai coup de coeur pour cette petite ville créée en 1825 par les britanniques lors de la période coloniale. Mussoorie c’est le genre d’endroit où il est impossible de rater ses vacances. On se croirait presque en Suisse : de beaux paysages de montagne, de jolis panoramas sur le début du massif de l’Himalaya et sur les plaines, de jolies maisons nichées à flanc de montagne, une bonne gamme d’hôtels et de restos (indiens, tibétains, thaïlandais et italiens) dont certains assez chics (attention à l’addition pour ces derniers, les prix affichés sont généralement hors TVA et hors frais de service !). Sans oublier une ambiance très sympathique faite d’un mélange entre indiens locaux et touristes indiens (de classe moyenne et de classe supérieure, dont beaucoup viennent ici faire leur voyage de noces). A noter qu’il y avait très peu de touristes occidentaux. Bref, à Mussoorie on se sent vraiment très bien et il y a suffisamment de balades et d’excursions à faire pour s’occuper toute une semaine. Mes deux balades préférées sont la Camel’s back road et les hauteurs du quartier de Landour. Les excursions sont souvent organisées par la compagnie de bus locale (les montagnes et les forêts vers Dhanaulti sont superbes, le site de Sir George Everest House aussi). Et bouquiner tranquillement sur la terrasse de son hôtel face à la chaîne de l’Himalaya n’est pas désagréable du tout ! A ce sujet, j’ai adoré l’hôtel Broadway, que je recommande absolument pour son emplacement idéal sur la Camel’s back road, son charme ancien, ses délicieux petit-déjeuners, ses prix doux (surtout en basse saison) et la gentillesse de son personnel, même s’il n’y a pas de WI-FI car il y a des cyber-cafés pas cher juste à côté…

    Mussoorie et ses réfugiés tibétains
    Une anecdote intéressante : c’est à Mussoorie (dans le quartier de la Happy Valley) que le Dalaï Lama a établi en 1959 le premier siège du gouvernement tibétain en exil, avant de déménager à Dharamsala dans l’Etat de l’Himachal Pradesh. Actuellement 5000 tibétains vivent encore à Mussoorie dans un quartier qui leur est dédié et dont la visite mérite d’y consacrer une demi-journée en particulier pour voir son joli temple qui trône au sommet d’une petite colline. Inutile de préciser que le gouvernement chinois ne voit pas d’un bon œil l’accueil par l’Inde de ce gouvernement tibétain en exil, mais l’Inde ne se laisse heureusement pas intimider par les protestations de son puissant voisin…

    Perdu dans la montagne je fais une très belle rencontre
    Lors d'une très jolie marche dans les montagnes sur les hauteurs de Mussoorie (Landour), je me suis perdu dans les bois mais par chance j'ai croisé sur mon sentier deux instituteurs indiens fort sympathiques (et très étonnés de croiser un étranger dans ce coin reculé de la montagne) qui m'ont guidé pour retrouver mon chemin.
    Ils m'ont dit que chaque jour ils doivent marcher 2 heures au total sur ce petit sentier escarpé pour atteindre l'école du village où ils sont affectés. Ils effectuent ce pénible trajet également durant les 3 mois que dure la saison des pluies (mousson) et durant les 3 mois où il y a de la neige... Tous ces efforts pour un maigre salaire. J'étais sans voix en les écoutant... C'est fou... C'est incroyable... Dire qu'en France on n'arrête pas de se plaindre pour un rien... Ca fait réfléchir...


    C’est où Mussoorie ?
    Mussoorie se trouve dans le nord de l’Inde, à 290 km au nord de New Delhi (à environ 7h de bus) et à 34 km de Dehradun (1h30 de bus), elle fait partie de l’Etat de l’Uttarakhand (comme Dehradun, Rishikesh et Haridwar). Il est possible de se rendre à Dehradun soit en bus, soit en train, soit en avion (mais l’aéroport est loin de la ville et on est obligé de prendre un taxi), puis de continuer en bus pour rejoindre Mussoorie.

    Quand j'y suis allé
    J’y suis allé en avril, donc juste avant la saison touristique (mai – août). Avril c'est une période où il fait beau et doux (20 à 25 degrés) et où la chaîne de l’Himalaya est souvent en partie masquée par un petit voile nuageux (rien de bien méchant, la vue est quand même très belle).  Avantage de la basse saison : j’ai payé 40% moins cher mes hébergements…

    Le mot de la fin…
    Mussoorie a été un endroit parfait pour terminer dans la tranquillité et dans la sérénité ma longue étape indienne (3 mois) de ce tour du monde. En avril c’est un lieu idéal pour fuir la canicule qui commence à sévir dans les plaines (ex. : 40 degrés à New Delhi).

    Mes plus jolies photos
    (cliquer sur l’image pour accéder aux photos, puis cliquer sur une photo pour l'agrandir)

    https://plus.google.com/photos/101411968486084660719/albums/6139384994156728929 


    Mes petites vidéos
    (cliquer dans le carré en bas à droite pour afficher la vidéo en plein écran)



    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire